Ciné-parc Orford HD – Destination sherbrooke.com destinationsherbrooke - ciné-parc orford HD

Vivez le meilleur du cinéma en plein-air au Ciné-parc Orford HD! Maintenant avec des projecteurs numériques HD sur les deux écrans, des films en anglais ou en français sur l’écran 1 et des jeux extérieurs.

Toujours avec les mêmes bas prix et deux films pour le prix d’un chaque soir!

Le ciné-parc est ouvert 7 soirs sur 7. Les portes ouvrent dès 18h et les projections commencent à la noirceur.

Publié sur le site destinationsherbrooke.com 

 

La réouverture du Ciné-Parc Orford confirmée

Alors qu’André Monette annonçait la fermeture du Ciné-parc Orford, en mars 2013, en raison des coûts exorbitants du passage de la pellicule 35 mm au numérique, voilà que trois investisseurs s’affairent à relancer l’entreprise. Il s’agit de David Hurtubise, président des Productions HB Pictures, Jean-Yves Martel, un producteur d’effets spéciaux de Montréal et Toronto, et René Gazaille, un entrepreneur général.

Une alerte-emploi sur le site EmploiQuébec annonçant cinq emplois de préposés disponibles au Ciné-Parc Orford avait mis la puce à l’oreille des plus curieux.

Fini le temps de la pellicule 35 mm

Depuis les années 2000, les technologies changent plus rapidement qu’auparavant. On prévoit d’ailleurs que la pellicule 35 mm devrait disparaître au cours des prochaines années. En outre, le HD et le 3D au cinéma sont en constante évolution et prennent de plus en plus leur part de marché. Si c’est cette frontière technologique qui avait freiné les ardeurs de M. Monette, elle motive les nouveaux actionnaires. « Nous ferons les investissements nécessaires pour convertir les écrans au numérique. Nous sommes heureux et fiers de participer à la relance du Ciné-Parc », confirme David Hurtubise qui est également à la tête des Productions HB Pictures, une entreprise sherbrookoise qui se spécialisent dans la production de vidéos de qualité HD et 4K.

« Nous effectuerons des améliorations sur le site, plusieurs rénovations nécessaires au fonctionnement du Ciné-Parc Orford seront faites. », explique M. Hurtubise qui se faisait avare de commentaires voulant garder des surprises pour l’ouverture officielle qui devrait se faire au printemps. David Hurtubise s’est dit encouragé par l’engouement que l’annonce a provoqué sur les réseaux sociaux.

La réouverture du Ciné-parc Orford créera une vingtaine d’emplois au cours de la saison estivale.

Publié le 5 mars 2014 Par Annie Roy sur le site estrieplus.com  Lien vers l’article

Renaissance du Ciné-parc Orford

MAGOG – Il pourrait devenir l’incontournable de l’été : le Ciné-parc Orford, nouvelle génération. Sans relève il y a un an, après avoir frôlé la démolition, des investisseurs ont acquis l’endroit et doté de ce qu’il lui fallait : des écrans numériques.

Les trois nouveaux propriétaires sont emballés de pouvoir démarrer la saison dès la fin avril si la météo s’avère adéquate. Ciné-parc Orford HD inc deviendra la nouvelle appellation des lieux qui seront rafraîchis. « Ça fait longtemps qu’on est dans le projet », confie le président de la nouvelle entité, David Hurtubise, qui a bien du mal à cacher son enthousiasme, tellement il réalise un rêve qu’il entend partager à la population. « Côté financement, on a été aidés par le CAE Memphrémagog et celui du Val St-François ».

Ce passionné de cinéma, également président de la firme de production vidéo sherbrookoise HB-Pictures, parle déjà de la qualité d’images à ne pas manquer sur les deux nouveaux écrans numériques et des « surprises ».

Ses associées, Jean-Yves Martel, est un producteur d’effets spéciaux à Toronto et Montréal, tandis que René Gazaille, est un entrepreneur général à Bromont. Derrière ce groupe, Janick Anctil, celui qui avait lancé tout bonnement une page Facebook intitulée « Que diriez-vous de devenir copropriétaire du Ciné-parc Orford? ». À la tête de Communication Jean Malo, il a fait les liens entre le propriétaire et les aspirants. M. Anctil a donc reçu un appel de M. Hurtubise qui disait rêver de posséder un ciné-parc.

« C’est moi qui a fait les démarches pour rencontrer André Monette, l’ancien propriétaire. Je l’ai convaincu que c’était la bonne personne », raconte M. Anctil qui a su dissiper des peurs associées au jeune âge de M. Hurtubise. « C’est un jeune homme brillant de 29 ans », insiste-t-il.

L’essentiel numérique

Le sauvetage du Ciné-parc Orford avait suscité un élan de sympathie dans la population au cours la dernière année via notamment la page Facebook qui lui était dédiée avec plus de 400 membres. Le propriétaire qui se disait sans relève à 73 ans, ne souhaitait pas investir quelques 100 000 $ essentiels pour convertir le site au numérique. L’année précédente, il avait refait la billetterie.

« J’ai ouvert des portes », avoue M. Anctil qui soutient avoir tout simplement été sympathique à la cause. « Je vais continuer à m’impliquer de façon sporadique », annonce celui qui mériterait une carte V.I.P. du ciné-parc.

L’homme d’affaires a toujours vanté ce loisir comme étant un coup de cœur et se disait interpellé par de nombreuses familles désirant le retour des activités cinéphiles. « Certaines disaient que c’était la seule sortie qu’elles pouvaient se payer l’été », mentionne-t-il, précisant que le ciné-parc offrira des ciné-cartes à rabais comme à la Maison du cinéma.

À ces soirées où les enfants ne se font pas prier pour enfiler leur pyjama et lutter contre le sommeil sur la banquette arrière de la voiture afin de voir le film de l’été, M. Anctil fait aussi un clin d’œil à tous les jeunes garçons qui, oui, pourront espérer y amener leur blonde dans la voiture de papa!

Publié le 5 mars 2014 Par Maryse Mathieu sur le site lejournaldemagog.ca  Lien vers l’article

Un nouvel acquéreur pour le ciné-parc Orford

Le ciné-parc Orford a été vendu et les nouveaux acquéreurs prendront les opérations en mains dès cet été.

L’ex-propriétaire, André Monette, est heureux que le ciné-parc ait trouvé preneur car il estime que les nouveaux dirigeants vont permettre aux gens de redécouvrir cette activité.

Il a confirmé à Cogeco Nouvelles que les acquéreurs vont effectuer des investissements pour renouveler la technologie des films présentés au ciné-parc Orford.

Trois associés ont acquis l’entreprise dont David Hurtubise qui devient président de Ciné-parc Orford HD inc., la nouvelle entité. M. Hurtubise est également président de HB Pictures.

Les nouveaux propriétaires sont actuellement en période de recrutement et ont 5 postes de préposés à combler.

La durée de l’emploi est de 4 à 6 mois et la date d’entrée en fonction est le 18 avril prochain.

Publié le 4 mars 2014 Par Marie-France Martel  sur le site fm1077.ca  Lien vers l’article

Le Ciné-Parc Orford trouve un acheteur

(SHERBROOKE) Le Ciné-Parc Orford reprendra vie. Trois investisseurs ont récemment acquis le site situé en bordure de l’autoroute 10. Après un été sans cinéma en plein air, les cinéphiles de la région pourront donc prochainement visionner les nouveautés sur un des deux écrans du ciné-parc estrien.

Le président de la nouvelle entreprise Ciné-Parc Orford HD, David Hurtubise, confirme la transaction et prévoit la réouverture du ciné-parc pour le début du printemps.

« Tout dépend de la température, mais nous estimons que l’ouverture aura lieu à la fin avril », valide M. Hurtubise qui est aussi président des Productions HB Pictures. Ses deux associés dans cette transaction sont Jean-Yves Martel, un producteur d’effets spéciaux de Montréal et Toronto, et René Gazaille, un entrepreneur général de Bromont.

Rappelons que l’ancienne direction du ciné-parc annonçait au printemps 2013 qu’elle ne pourrait pas reprendre ses activités. André Monette, qui veillait sur le Ciné-Parc Orford depuis plus de 20 ans, invoquait le manque de relève, la baisse d’achalandage et, surtout, les investissements importants nécessaires pour le passage au numérique. Les coûts de conversion vers le numérique sont estimés à 100 000 $ par écran.

« Oui, ces investissements seront faits pour convertir les écrans au numérique et nous investirons aussi un certain montant pour remettre le site aux goûts du jour », explique M. Hurtubise.

Près d’une vingtaine de jeunes seront engagés pour faire rouler l’entreprise au cours de la saison estivale.

Publié le 4 mars 2014 Par Mélanie Noël  sur le site lapresse.ca  Lien vers l’article

Le Ciné-parc Orford reprendra vie en HD

Bonne nouvelle pour les amateurs de cinéma en plein air puisque le Ciné-parc Orford reprendra ses activités vers le début du mois de mai.De nouveaux propriétaires ont fait l’acquisition de cette entreprise qui avait fermé ses portes en mars 2013 après une quarantaine d’années d’opération. Il s’agit de David Hurtubise, président de la boîte de production vidéo sherbrookoise HB-Pictures, Jean-Yves Martel, un producteur d’effets spéciaux de Montréal et Toronto, et René Gazaille, un entrepreneur général de Bromont.

Ces hommes d’affaires investiront plusieurs dizaines de milliers de dollars pour passer à l’ère du numérique en faisant l’acquisition de deux projecteurs HD. Ils prévoient également apporter quelques améliorations sur le site situé près de l’autoroute 10, à Omerville.«Grâce à ce changement majeur, les cinéphiles pourront profiter de la même qualité de son et d’image qu’au cinéma dans le confort de leur voiture, et ce, au prix économique du ciné-parc», affirme la nouvelle direction par voie de communiqué.Publié le 5 mars 2014 Par Pierre-Olivier Girard sur le site lerefletdulac.com  Lien vers l’article

Le Ciné-Parc Orford reprendra vie

Après une année de pause, le Ciné-Parc Orford reprendra du service à la fin du mois d’avril.

Le site situé en bordure de l’autoroute 10 vient d’être racheté par trois investisseurs.

Des investissements seront faits pour convertir les écrans au numérique et pour rafraichir l’endroit.

David Hurtubise est l’un des nouveaux propriétaires…

Publié le 5 mars 2014  sur le site radionrj.ca  Lien vers l’article

Spider-man 2 redonnera vie au Ciné-parc Orford

(Sherbrooke) C’est un super-héros connu de tous qui aura l’honneur d’ouvrir le Ciné-parc Orford HD, qui accueillera les cinéphiles en préouverture le weekend du 2 au 4 mai.

Le cinéma en plein air reprendra à la vie à l’occasion de la sortie du film L’extraordinaire Spider-man 2.

«Pour la toute première fois en Estrie, les gens pourront visionner des films en haute définition à la belle étoile, grâce à nos nouveaux projecteurs numériques à la fine pointe de la technologie», soutient un communiqué de presse.

L’ouverture officielle, après un été sans cinéma, est prévue pour le vendredi 9 mai 2014, ajoute-t-on.
Rappelons que trois investisseurs ont récemment acquis le site situé en bordure de l’autoroute 10 et prévoyaientque le Ciné-Parc Orford HD allait rouvrir ce printemps.

L’ancienne direction du ciné-parc avait annoncé au printemps 2013 qu’aucun film ne serait projeté l’été suivant sur les écrans du site situé à la frontière des municipalités de Sherbrooke et Magog.

On invoquait le manque de relève, la baisse d’achalandage et, surtout, les investissements importants nécessaires pour le passage au numérique.

Publié le 24 avril 2014 par Claude Plante  sur le site lapresse.ca  Lien vers l’article

Le Ciné-parc Orford HD en préouverture vendredi

La météo fait des siennes? Qu’à cela ne tienne! Le Ciné-parc Orford HD ouvrira ses portes en pré-ouverture dès vendredi et ce durant tout le weekend à l’occasion de la sortie du film L’extraordinaire Spider-man 2.
Super-héros, robot, science-fiction et football : on propose une programmation remplie d’action! D’autant plus que pour l’occasion, il y aura des jeux gonflables, de l’animation et des prix de présence.

Pour la toute première fois en Estrie, les gens pourront visionner des films en haute définition à la belle étoile, grâce aux nouveaux projecteurs numériques à la fine pointe de la technologie. Toutefois, il faudra attendre à l’ouverture officielle, prévue pour le vendredi 9 mai, afin de connaître toutes les nouveautés qu’offrira le Ciné-parc Orford HD.

À l’affiche ce weekend, en version française seulement

Écran 1 : L’extraordinaire Spider-man 2 et RoboCop

Écran 2 : Divergence et Le repêchage

Exceptionnellement, la billetterie ouvrira à 18 h et comme toujours, les films débuteront à la noirceur. Un billet pour adulte (11 ans et plus) qui donne droit à deux films, coûtera 10 $. L’entrée est toujours gratuite pour les enfants de 10 ans moins. Le prix maximum par voiture est de 25 $ et les personnes qui arriveront avant 19 h 30 ne paieront que 15 $ par voiture! À noter que seul l’argent comptant est accepté.

Source : Marie-Christine Tétreault

Publié le 30 avril 2014  sur le site estrieplus.com  Lien vers l’article

Ciné-parc Orford HD: c’est reparti!

Après deux ans d’attente, les mordus du ciné-parc Orford HD étaient au rendez-vous à la pré-ouverture du week-end dernier. Plus de 45 minutes avant sa réouverture le 2 mai à 18 heures, une file d’attente se formait déjà à l’entrée.

Le tout premier soir, vendredi, a été le plus achalandé du week-end de pré-ouverture puisque les deux suivants ont été davantage parsemés de pluie, freinant un peu plus les ardeurs d’amateurs de cinoche en plein-air. Pour l’occasion, des jeux gonflables, clown, maquillage pour enfants et prix de présence étaient de la partie.

La nouvelle direction du Ciné-parc Orford HD ne dévoile pas pour l’instant le nombre de ses entrées, mais s’avoue agréablement surprise de l’engouement. « Vendredi, des gens étaient déjà à l’entrée à 17 h 15!, s’étonne Marie-Christine Tétreault, responsable des communications au ciné-parc. Il y avait aussi un gros line-up pour le clown et beaucoup de monde dans les jeux gonflables. On est satisfait. Même dimanche avec la pluie il y avait des gens ».

Sur la page Facebook du Ciné-parc Orford, dès le 28 avril, à l’annonce de la pré-ouverture, plus d’une centaine de commentaires laissaient présager que l’endroit allait recevoir beaucoup de visiteurs tout l’été. « Oh wow! Du cinéma sous les étoiles comme lorsque j’étais petite! Merci de redonner vie! », a écrit Guylaine Fiset. « C’est un rendez-vous presque à toute les semaines. On s’est tellement ennuyé de ça l’année passée! », a inscrit à son tour l’internaute Mitch Demers.

Mme Tétreault mentionne que certains sont venus lui offrir une bonne poignée de main en guise de remerciement pour avoir sauvé l’endroit de la démolition. Elle a observé que les jeunes familles ont été ont rendez-vous, probablement en raison du populaire film Spider-man 2 qui, d’ailleurs, a été celui le plus en demande lors de l’achat des billets. « Je peux confirmer que ce film sera là encore pour le prochain week-end », affirme-t-elle, ajoutant qu’il y aura des nouveautés chaque semaine.

Revampé

L’expérience cinématographique était fort attendue par plusieurs car le site est passé au mode numérique avec ses deux nouveaux écrans haute définition à la fine pointe de la technologie. « Visuellement, c’est maintenant la même qualité que lorsqu’on va au cinéma. Avant, quand on allait voir un film au ciné-parc avec des images sombres, on pouvait ne rien voir de longues minutes pendant certaines scènes. Maintenant, la clarté est exceptionnelle! », assure Mme Tétreault.

La billetterie qui avait été refaite avant la fermeture du site, il y a deux ans, a été relookée et d’autres améliorations sont également prévues au cours de l’été. À partir du 23 mai, le Ciné-parc Orford HD sera ouvert 7 jours sur 7.

Publié le 7 mai 2014 par Maryse Mathieu sur le site lejournaldemagog.ca Lien vers l’article

Le Ciné-parc Orford HD donne le coup d’envoi de ses activités

La nouvelle administration du Ciné-parc Orford HD vient de donner le coup d’envoi de sa saison.

Plus d’un demi-million de dollars a été investi pour l’acquisition de projecteurs numériques.

Les spectateurs pourront écouter leurs films dans la langue de leur choix, soit l’anglais ou le français.

L’offre d’amusements sur le site a également été développée.

Publié le 8 mai 2014  sur le site fm93.com Lien vers l’article

Un vent d’innovation au Ciné-Parc Orford

Un vent d'innovation au Ciné-Parc Orford

(Sherbrooke) Après une année sans projections, l’immense terrain du Ciné-Parc Orford se remplit de nouveau de voitures. Un air de désolation qui fait place à un vent d’innovation alors que les trois acquéreurs ont présenté les nombreuses nouveautés qui accompagnent la réouverture de l’emplacement. Une mission d’entreprise qui change, mais qui veut avant tout offrir un service de divertissement de qualité aux citoyens.

Le passage tant attendu au numérique se démarque de toutes les additions dévoilées par les propriétaires du Ciné-parc. Avec l’achat de deux projecteurs numériques à la fine pointe de la technologie, le Ciné-parc s’assure d’une qualité d’image exceptionnelle, digne de celle des cinémas.

« Plus besoin d’attendre à 10 h le soir pour partir les films. On peut les écouter même si le soleil n’est pas tout à fait couché et l’image sera claire quand même », indique David Hurtubise, président.

Autre innovation importante, la possibilité d’écouter les films en anglais ou en français simplement en syntonisant le poste radio désiré, une première en Amérique du Nord. À cela s’ajoutent des terrains de volleyball, des modules de jeux, des tables à pique-nique et un service de restauration offrant de la pizza.

Plusieurs évènements seront organisés au cours de la saison. Les propriétaires prévoient notamment tenir une soirée thématique d’Halloween en diffusant des films d’horreur le 31 octobre. Une soirée de Noël, des séances de signatures avec des gens du box-office et une diffusion de courts-métrages seraient également dans les plans.

Toutes ces nouveautés font du nouveau Ciné-parc un endroit plus accessible pour la population. Seule attraction du genre de l’Estrie, mais aussi du Centre-du-Québec et de Chaudière-Appalaches, le Ciné-parc a voulu s’établir comme une destination touristique de choix.

« C’est notre rôle d’amener le Ciné-parc comme une grande activité familiale », mentionne Jean-Yves Martel.

Et c’est avec une équipe de jeunes et moins jeunes que l’organisation entend remplir cette mission.

Plus qu’un ciné-parc

Un nouveau logo, un nouveau look, une nouvelle mission : être plus qu’un ciné-parc. Comptant deux producteurs dans ses rangs, l’organisation du Ciné-parc Orford HD veut mettre l’Estrie sur la carte dans le monde du cinéma.

« On veut sortir du cadre du simple ciné-parc. On veut faire que les gens s’impliquent. On veut attirer des grandes productions ici. », explique David Hurtubise.

Le mot d’ordre est de redonner l’écran au public. Et pour ce faire, on prend les grands moyens. Sur le site se trouve une immense remorque couverte par une toile noire. Son contenu reste secret.

Difficile de soutirer des informations de Jean-Yves Martel. Il se contente de dire que ce sera une « vraie expérience hollywoodienne. »

De quoi égayer la curiosité de plusieurs. D’ici le grand dévoilement, le Ciné-parc Orford HD est ouvert les vendredis, samedis et dimanches jusqu’à 23 mai après quoi il sera opérationnel 7 jours sur 7. L’extraordinaire Spider-man 2, RoboCop et Les voisins seront entre autres à l’affiche ce vendredi soir.

Publié le 8 mai 2014 par Imael Toulouse  sur le site lapresse.ca Lien vers l’article

Investissement de 575 000 $ pour un ciné-parc renouvelé

MAGOG – Ceux qui se sont pointés au Ciné-parc Orford HD au cours des derniers jours et ceux qui aspirent à y aller sous peu vont constater une nette amélioration sur le plan technique.

Grâce à un investissement total de 575 000 $, les acquéreurs ont tenu ardemment à ce que les cinéphiles puissent en avoir pour leur argent au niveau de la qualité de l’image. Une luminosité incomparable, des couleurs éclatantes et des niveaux de contrastes exceptionnellement riches. Cette qualité d’image époustouflante contribue à offrir une belle expérience 3D.

De cette somme (575 000 $), un montant de 165 000 $ a exclusivement servi à procéder à l’achat de deux projecteurs numériques 2K. Il appert que ce type de projecteur de cinéma numérique serait le plus lumineux de la planète. Comparable à ce que l’on voit dans les salles de cinéma. Rien de moins !

Les nouveaux actionnaires de la compagnie ont convié la presse régionale à un point de presse, jeudi, afin de traiter de quelques-unes de leurs nouveautés.

Les Jean-Yves Martel, David Hurtibise et René Gazaille étaient enthousiastes.

Outre l’aspect technologique, le Ciné-parc Orford vous réserve de belles surprises.

« Les cinéphiles qui vont venir chez nous auront désormais la possibilité de visionner le film dans la langue de leur choix. En syntonisant le poste de radio de leur choix, ils pourront effectivement regarder un film en anglais ou en français.

Responsable des communications au Ciné-parc, Marie-Christine Tétreault, avoue que la demande pour des versions originales anglaises était très forte.

« C’est une grande première au Québec et peut-être même en Amérique du Nord », se risque à dire David Hurtibise au sujet de cette nouveauté.

Incidemment, celui-ci s’enflamme lorsqu’il discute des ponibilités actuellement explorées. « On aimerait, dit-il, organiser des activités pour attirer de nouveaux clients. Inviter des personnalités du cinéma pour parler des films du Box office, par exemple. »

Jean-Yves Martel renchérit en disant que des thématiques vont être développées au fil des prochains mois. « Ce serait bien, suggère-t-il, de planifier une thématique sur l’halloween. Pendant une fin de semaine, on pourrait présenter des films d’horreur en lien avec cette fête. »

Il verrait aussi d’un bon œil la mise en place d’une activité de style «tapis rouge» au cours de laquelle des spectateurs, pris en image à l’entrée, pourraient apparaître en gros plans sur le gigantesque écran. Vous vous imaginez ces belles frimousses de 3 ans qui se voient en vedette sur l’écran ! Du bonbon !

Afin de rendre l’attente agréable, les actionnaires souhaitent planifier certaines activités sur le site, essentiellement pour divertir les petits. Modules de jeux, terrain de volleyball et tables à pique-nique ont été aménagés sur le site à cet effet.

Entre deux films…

Autrefois le Québec dénombrait plus de 40 ciné-parcs. Aujourd’hui, il n’y en a plus que… 6…

*************************************************

L’actionnaire David Hurtibise est le même que le co-propriétaire d’une entreprise de production vidéo à Sherbrooke (HB Pictures)…

**************************************************

Jean-Yves Martel a travaillé sur de grandes productions hollywoodiennes telles que Stranger Than Fiction, Accross the Univers, etc…

**************************************************

Les films familiaux seront une priorité au Ciné-parc Orford HD…

**************************************************

Le ciné-parc est présentement ouvert du vendredi au dimanche, mais à compter du 23 mai, le site sera ouvert 7 jours par semaine, et ce, jusqu’au 31 août. Les portes ouvrent à 18 h 30 et les films débutent à la noirceur…

Publié le 8 mai 2014 par Christian Caron  sur le site lejournaldemagog.ca Lien vers l’article

Ciné-parc Orford revient en force

Nouveaux projecteurs HD et bandes FM dans les deux langues

Après des investissements de 575 000 $ depuis sa fermeture il y a deux ans, le Ciné-parc Orford revient en force.

René Gazaille, David Hurtubise et Jean-Yves Martel ont donné une nouvelle jeunesse au Ciné-parc.

Autres Nouvelles
Un répertoire internet pour faire bouger les familles
Le livre garde sa cote
SQ: fin de la récré sur les plans d’eau et les sentiers
Un second prix international en 30 ans pour Nicole Taillon
À un cheveu de la vérité (7 mai 2014)
Des livres aux enfants défavorisés
Inscriptions pour la Fête de la pêche
Report de l’ouverture du réseau cyclable La Montagnarde

Premièrement, en ajoutant deux nouveaux projecteurs numériques, les plus lumineux de la planète. Deuxièmement, avec plusieurs autres ajouts, comme des jeux extérieurs pour l’attente et une bande FM en anglais et en français pour chaque film.

L’un des trois investisseurs, David Hurtubise, est fier de l’arsenal dont dispose désormais le cinéma extérieur. «La qualité d’image sera aussi bonne qu’une salle de cinéma.» Les projecteurs ont coûté 165 000 $ dollars et sont installés juste à temps pour la saison.

Également, à la demande des clients, tous les films de l’écran 1 seront maintenant disponibles dans les deux langues sur le même écran, au grand plaisir des amateurs de versions originales. «Nous sommes les seuls en Amérique du Nord, je dirais même au monde, à offrir cette opportunité», ajoute M. Hurtubise.

Une autre demande du public était d’avoir une activité à faire en attendant le début des films. «On leur a donc donné un parc d’amusement et un terrain de volleyball», ajoute-t-il.

Comme autre nouveauté, il y aura des journées à thème pendant la saison morte du Ciné-parc, selon un des autres investisseurs, Jean-Yves Martel. «D’habitude, à des moments comme l’Halloween et Noël, on est fermés. Maintenant, on va organiser des événements spéciaux à ces dates», annonce-t-il.

Pendant la saison morte, le parc offrira aussi la possibilité aux cinéastes peu connus de diffuser leurs films. «Dans le cinéma, c’est très difficile de se faire connaître, on veut donc leur donner un coup de main. On pourra en même temps inviter des médias pour les aider à se faire un nom», explique M. Martel.

Avec ces changements, l’entreprise veut attirer les amateurs de films extérieurs déçus par la baisse du nombre de Ciné-parcs au Québec. La province en comptait autrefois une quarantaine, ils ne sont plus que six aujourd’hui.

Publié le 8 mai 2014  sur le site lerefletdulac.com  Lien vers l’article